Il était grand temps, avec le printemps, de relacher toute l’énergie sporée accumulée cet hiver. 

C’est donc sous le grand soleil du 20 mars que nous avons répandu sur le marché des Couronneries à Poitiers, pendant 2 heures. 

Une forme créée la veille, qui porte le doux nom de « La Roue Publique », qui donne envie de faire plein de jeux de mots politiques. 

Le principe est très simple : Une grande roue type « roue de la fortune », 1 chance sur 12 de gagner de superbes cadeaux, les autres cases ont des conséquences un peu moins rigolotes.. 

Si vous perdez, vous êtes obligés d’aller tirer sur un gilet jaune, d’asperger une abeille de glyphosate, ou encore de donner de l’argent à un riche (pour l’aider à payer les travaux du Fouquet’s, d’ailleurs : https://www.helloasso.com/associations/compagnie-arlette-moreau/formulaires/2)… 

Nous avons distribué une dizaine de cadeaux, autant vous dire que le riche a encaissé de l’argent sur votre dos,  et que l’abeille oiu le gilet jaune ont pris dans la goule… Même si ne nous mentons pas, les participants ne le faisaient que rarement avec plaisir… L’Appât du gain, le jeu en vaut-il la chandelle, pousser mémé dans les orties, c’est dans les vieilles bottes qu’on fait les meilleures odeurs de pieds… Toutes ces phrases qui résonne dans nos têtes et probablement dans d’autres aujourd’hui.

Ça nous donne bien envie de jouer la Roue Publique dans d’autres villes ! 

Belles Biges à vous ! 

Arlette