C’est l’automne qui traîne ou alors c’est l’hiver qui à pas trouvé le chemin… enfin, la pluie et le froid font des ravages, mais pas que. Un peu de spores nous à fait du bien.
 

Les Moreau sont de sortie, ça secoue du sac banane !

 
« 20 euros le masque, non mais ça va pas ! » que j’ai entendu crier dans le couloir du CHU.
C’était les Moreau qui étaient de sortie. La presse fait son travail -virus farouche dans le coin. Vente de masque de protection hygiénique en tout genre ; rigide, souple, stérile, couvrant… Installés sur le parvis de l’entrée principale ça à fait un peu causer cette histoire.

 

 

Installés sur le parvis, les Moreau tentent une fois de plus de « se faire de la caillasse ». L’économie en temps de crise, de guerre, d’épidémie ou de fin du monde, elle profite toujours à quelqu’un.

 
Mais visiblement vendre du matériel de soin n’est pas autorisé alors ils ont du partir les jeunes, c’est les aléas de la vente à la sauvette. Bon on était un peu en avance début février, mais y ont le nez creux les ptiotes et ptios, parce que maintenant y a de la caillasse à se faire (on l’a vu sur les prix des gel hydro-alcooliques ou autre pénurie de masques depuis).
 
Le plus important c’est la santé. Je peux vous dire qu’à mon age, j’en sais quelque chose.
 
Alors PROTÉGEZ-VOUS !
 
 
Distribution gratuite et préventive de bouchons d’oreille sur le marché. La période électorale imminente étant propice à l’apparition de bonimenteurs et causeurs de rue, mieux vaux prévenir que guérir.

 

Ces petits bouchons ont été salvateurs pour nombre de poitevins en quête de tranquillité. Mais ont su bien énerver certains (oui que des hommes énervés) candidats. Il y en a dans le lot qui devraient utiliser ces bouchons pour éviter d’entendre leurs propres conneries j’vous l’dis !

 
Quelques chercheurs de l’université de Poitiers soutenus par la fondation MOREAU, s’étaient mobilisés sur les marchés pour avertir des dégâts et désordres que peuvent causer les discours mensongers, électoralistes et invasifs… Ces petites protections vous mettrons à l’abri des fausses promesses et engagements trompeurs. Quand vous sentez que c’est trop, que cela vous envahies et vous pollues, protégez-vous : accordez-vous une pause.

L’équipe de docteurs et chercheurs autour des conséquences des mensonges électoralistes et fausses promesses sur le cerveau.

 
Allez n’ayez pas peur, la fin de l’hiver arrive; un bon petit grog et c’est reparti.
 
Bonnes biges à toutes et tous.