Voilà un petit moment qu’Arlette n’a pas pointé son nez pour donner des nouvelles.

Ne croyez pas qu’elle préparait son bronzage sous des UV où qu’elle croupissait en désintox, non, elle travaillait !

20160322_112247

Tout d’abord, Arlette cherchait des champignons à Sète en mars dernier lors d’une résidence au Lieu Noir (chez la cie. Cacahuète). Ce fut l’occasion de tester, changer, fabriquer, pousser pas mal d’interventions dans la rue. L’accueil du public allait du rire à l’indignation. Les oreilles de la Mairie ont même un peu chauffées, pas de quoi avoir un coup de soleil mais simplement la preuve qu’on a touché un point sensible. Et nous aimons fort la sensibilité chez Arlette.

Nous sommes revenus avec une équipe soudée, galvanisée par la joie du travail accompli, le soleil du midi et la tielle au pouffre.

articlemigrants-sete

 

Ensuite, sachez que les bêtises d’Arlette ont l’air de plaire car nous voici programmés dans plusieurs « OFFiciels »* de festivals cet été.

C’est avec joie que nous vous retrouverons aux festivals des Monts d’la Balle, des Zaccros d’ma rue, de Chalon dans la rue, de Fest Art et d’Aurillac. Vous trouverez toutes les infos sur notre page « dates »

*OFFiciel = la joie d'être officiellement programmé par un programmateur et jouer dans un festival en étant annoncé sans la joie d'être payé (qui est somme toute assez matérielle finalement).